Nature Trust Announces Historic Land Campaign: Big Win for Canada’s Biodiversity

12 Feb 2019

February 12, 2019 (Dartmouth, NS)—The Nova Scotia Nature Trust announced an ambitious land conservation campaign today, made possible by an historic federal investment in biodiversity conservation. We could protect as many as 15 new conservation sites encompassing over 1200 hectares (3,000 acres) of Nova Scotia’s best natural areas. That’s as much land as we land protected in our first 13 years of land conservation, in just a few months!

The St. Mary’s River, one of the regions to be protected with this historic campaign. Photo: Scott Leslie.

Every dollar raised for this campaign leverages another four dollars to save land. But this unprecedented opportunity ends March 31, 2019.

In response to a growing global biodiversity crisis, the Government of Canada has committed to protecting 17% of the country’s land and inland waters for biodiversity by 2020. They have made the single-largest government investment in nature conservation in Canadian history at 1.3 billion dollars. Through the recently launched Nature Fund, the Government is encouraging community groups and citizens to take action in protecting Canada’s biodiversity.

To build momentum for this national effort, the Government chose key conservation leaders across the country to deliver quick wins for biodiversity—significant, immediate land conservation gains. The Nature Trust was chosen for one of the largest grants, and will receive up to $1.45 million through Quick Start—a program under the Canada Nature Fund.

The Mabou Highlands, one of the regions to be protected with this historic campaign. Photo: Len Wagg.

“Canada is committed to doubling the amount of nature protected on land and in our oceans. By partnering with NGOs and all orders of government, we’re working together to protect more nature, meeting our goals, and growing our economy. The Nova Scotia Nature Trust’s significant contribution will protect land and biodiversity in Canada, conserving nature for future generations,” said Catherine McKenna, Minister of Environment and Climate Change.

Thanks to this inspiring federal leadership and historic investment in conservation, a significant, immediate biodiversity win is possible for Nova Scotia. Land conservation achievement that would simply not have been possible.

With the incentive provided by our Quick Start funding, the Nature Trust has developed an ambitious conservation initiative, the Lasting Landscapes campaign, to protect 15 of the highest priority natural areas across the province. The protected areas will preserve diverse landscapes from vast coastal and freshwater wilderness to old growth forests and wetlands. They will protect critical habitat for species at risk and migratory birds, provide connectivity between protected areas, and provide essential ecosystem benefits from flooding and erosion control, to watershed health and integrity.

To meet federal requirements for Quick Start, the Nature Trust must not only secure a record number of conservation sites by March 31, 2019, but must also raise another $750,000.

It’s a bold plan, in response to an extraordinary, time-limited opportunity. We have 15 top priority biodiversity hotspots ready for protection, but we need the public’s support to succeed. We urge Nova Scotians to step up and donate, to save the places they love.

The 100 Wild Islands, one of the regions to be protected with this historic campaign. Photo: Scott Leslie.

Every dollar raised until the end of March will leverage four more dollars to save land. A $100 gift will generate an additional $400 of land conservation. A $1,000 gift means a total of $5,000 to save land.

With enough public support, the campaign could leverage over $3 million to save land, through the Nature Fund and matching contributions by the Nova Scotia Crown Share Land Legacy Trust. But only until March 31.

Nearly five hundred thousand dollars have been raised or pledged to date for the campaign.

Sean Fraser, Member of Parliament for Central Nova Scotia and Parliamentary Secretary for Environment and Climate Change Canada attended the Nature Trust’s campaign launch in Dartmouth today. He announced a contribution of $1.45 million in federal funding for this initiative, through the Nature Fund Quick Start program. He applauded the Nature Trust’s conservation leadership.

“Land trusts like the Nova Scotia Nature Trust are critical partners in protecting Canada’s natural environment. With many of our most ecologically rich and threatened natural areas in private ownership, land trusts are uniquely positioned to help us protect nature and conserve our environment,” he said.

Many Nova Scotians don’t realize that 65% of the province (and 85% of our famous coastline) is privately owned, one of the highest rates of private ownership in Canada. Conserving nature on private lands is key to biodiversity conservation success, and an essential complement to protected areas on Crown lands.

The campaign is timely. So many Nova Scotians are discouraged about the state of our environment and our natural resources. But here is an opportunity to take positive action. To seize an historic, time-limited chance to make a big, tangible, and lasting difference for the wild places we love.

We may never see another opportunity quite like this for Nova Scotia’s wild places.

Donations can be made here or by phone at (902) 425-LAND. Every dollar donated by March 31, 2019, will leverage four more dollars in biodiversity conservation.

For more about the campaign click here.

Le Nature Trust Annonce une Campagne de Conservation Historique:
Une Grande Victoire pour la Biodiversité au Canada

12 février, 2019 [Dartmouth, N-E] —Le Nova Scotia Nature Trust a annoncé aujourd’hui une campagne de protection des milieux naturels ambitieuse, rendue possible par un investissement fédéral historique pour la conservation de la biodiversité. Le Nature Trust pourrait protéger jusqu’a 15 nouveaux sites totalisant plus de 1200 hectares (3000 acres) des plus belles zones de la Nouvelle-Écosse, en seulement quelques mois. Chaque dollar recueilli lors de cette campagne génère quatre dollars supplémentaires pour sauvegarder des terres. Cependant, cette opportunité sans précèdent se termine le 31 mars 2019.
Pour faire face à la crise croissante de la biodiversité mondiale, le gouvernement du Canada s’est engagé à protéger 17% des zones terrestres et des eaux intérieures du Canada pour la biodiversité d’ici 2020. Ils ont fait l’investissement gouvernemental pour la protection de la nature le plus important dans l’histoire du Canada avec 1,3 milliard de dollars. Avec le Fonds de la nature du Canada nouvellement créé, le gouvernement encourage les groupes communautaires et citoyens à agir pour protéger la biodiversité canadienne.
Afin de créer une dynamique pour cet effort national, le gouvernement a choisi des leaders de la conservation à travers le pays pour obtenir des résultats rapides pour la biodiversité—des gains de conservation des terres importants et immédiats. Le Nature Trust a été sélectionné pour bénéficier d’une des subventions les plus importantes, and va recevoir jusqu’à 1,45 million de dollars par le biais de Démarrage Rapide —un programme du Fonds de la nature du Canada.

“Le Canada s’engage à doubler l’étendue des zones naturelles protégées sur terre et dans nos océans. En travaillant avec nos partenaires à tous les niveaux des organisations gouvernementales et non gouvernementales, nous pouvons faire des progrès importants qui vont contribuer à protéger notre environnement et à faire croître notre économie. Le Nova Scotia Nature Trust apporte une contribution importante à la protection des terres et de la biodiversité au Canada,” a dit Catherine McKenna, Ministre de Environnement et Changement Climatique.

Grâce à cette initiative, le Nature Trust a développé une initiative de conservation audacieuse, la campagne des « Paysages Durables », afin de protéger 15 des zones naturelles prioritaires à travers la province. Les aires protégées vont préserver des paysages variés, incluant de vastes zones naturelles côtières ou d’eau douces, forêts anciennes et zones humides. Elles vont protéger des habitats critiques pour les espèces en péril et les oiseaux migrateurs, assurer une connectivité entre les zones protégées, et fournir des services écosystémiques essentiels comme le contrôle des inondations et de l’érosion, ainsi que la santé et l’intégrité des bassins hydrographiques.
En l’espace de seulement quelques mois, le Nature Trust pourrait sauvegarder plus de 1200 hectares (3000 acres), soit l’équivalent de 13 ans d’effort de conservation de la part de l’organisation.

Le Nature Trust a reconnu le Gouvernement du Canada pour son leadership et son investissement historique et inspirant pour la protection de la biodiversité au Canada. Leur contribution va permettre d’obtenir des résultats significatifs et immédiats pour la biodiversité de la Nouvelle-Écosse. Des résultats qui n’auraient tout simplement pas pu être possibles.

Afin de satisfaire les exigences du gouvernement fédéral pour Démarrage Rapide, le Nature Trust doit non seulement protéger un nombre record de sites de conservation d’ici le 31 mars 2019, mais également récolter $750.000 de fonds supplémentaires.

“C’est un plan audacieux, pour répondre à une opportunité extraordinaire et à durée limitée” a dit Bonnie Sutherland, la directrice générale du Nature Trust. “Nous avons 15 zones de conservation prioritaires prêtes à être protégées, mais nous avons besoin de l’aide du public pour réussir. Nous demandons instamment aux habitants de la Nouvelle-Écosse de contribuer et de donner des fonds afin de sauvegarder les terres naturelles qu’ils aiment.”

Chaque dollar récolté par le Nature Trust d’ici la fin du mois de mars va générer quatre dollars supplémentaires pour la protection des zones naturelles. Un don de $100 va générer $400 supplémentaires pour sauvegarder des terres. Un don de $1000 signifie un total de $5000 pour préserver les espaces naturels.
Avec un soutien suffisant du public, la campagne pourrait financer plus de 3 millions de dollars pour préserver les zones naturelles, grâce au Fonds de la nature du Canada et aux contributions équivalentes du fonds de partage des terres de la Couronne de la Nouvelle-Écosse. Mais seulement jusqu’au 31 mars.

À ce jour, près de cinq cent mille dollars ont été récoltés ou promis pour la campagne.

Sean Fraser, député pour le Centre de la Nouvelle-Écosse, et secrétaire parlementaire pour Environnement et Changement climatique Canada, était présent au lancement de la campagne de financement du Nature Trust à Dartmouth aujourd’hui. Il a annoncé une contribution de 1,45 million de dollars en financement fédéral pour cette initiative, par le biais du programme Démarrage Rapide du Fonds de la nature du Canada. Il a salué le leadership du Nature Trust en matière de conservation.

“Les fiducies foncières comme le Nova Scotia Nature Trust sont des partenaires essentiels pour la protection de la biodiversité au Canada. Une grande partie de nos terres les plus riches sur le plan écologique, et de nos milieux naturels menacés appartiennent à des propriétaires privés. Par conséquent, les fiducies foncières ont une position privilégiée pour nous aider à atteindre l’objectif de 2020 fixé par le Canada en matière de biodiversité” a-t-il dit.

Beaucoup de Néo-Écossais ne réalisent pas que 65% de la province (et 85% de notre fameux littoral) appartiennent à des propriétaires privés, l’un des taux les plus élevés de propriété privée au Canada. Protéger la nature sur les terrains privés est primordial pour la préservation de la biodiversité, et est un complément essentiel à la protection des terres de la Couronne.

Sutherland a souligné l’opportunité de cette campagne : “De nombreux Néo-Écossais sont découragés par l’état de notre environnement et de nos ressources naturelles. Voilà une opportunité d’agir de manière positive. De saisir une occasion historique, à durée limitée qui nous permet d’avoir un impact important, concret et durable sur les espaces naturels que nous aimons.”

Nous ne verrons peut-être jamais une autre opportunité comme celle-ci pour les terres naturelles de la Nouvelle-Écosse.

Il est possible de faire un don au nsnt.ca ou par téléphone au (902) 425-LAND. Chaque dollar recueilli avant le 31 mars va générer quatre dollars supplémentaires pour la protection des zones naturelles. Pour plus d’information à propos de la campagne, visitez nsnt.ca/lastinglandscapes.

Get the latest conservation news in your inbox